Es-tu un joueur “couteau-suisse” ?

Es-tu un joueur “couteau-suisse” ?

L’objectif ici c’est de prendre conscience qu’il faut arrêter d’être le joueur “couteau suisse”, celui qui est polyvalent et qui finalement “bouche les trous”. Si tu es latéral gauche, par exemple, c’est à toi de dire à ton coach à quel poste tu joues pour t’imposer comme latéral gauche numéro 1.

Pourquoi cela ? Au bout d’un moment, on ne te verra plus que comme celui qui dépanne car tu as les qualités pour être polyvalent mais on ne fera pas appel à toi si on cherche un numéro 1.

Dans la tête du coach ou du recruteur, tu n’es pas numéro 1 car on te voit dépanner sur plusieurs postes. Le recruteur qui  cherche un défenseur central et qui te voit sur plusieurs matches une fois latéral, une fois défenseur central et une autre fois à un autre poste, celui là ne fera pas appel à toi car lui cherche un spécialiste du poste.

Trouver son poste et s’y fixer est très important pour pouvoir travailler les spécificités de ce poste et les automatismes.